21-23 rue Klock 92110 Clichy
01 41 05 02 02
Météo des taux Cafpi - Taux en région - avril 2018

Taux en baisse, concurrence en hausse

16 avr. 18

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

La légère baisse des taux enregistrée en ce mois d’avril incite les banques à poursuivre leurs efforts, pour proposer les taux les plus bas possibles et maintenir la concurrence qu’elles se font. En conséquence, les cartes sont redistribuées entre les régions.

La légère baisse des taux enregistrée en ce mois d’avril incite les banques à poursuivre leurs efforts, pour proposer les taux les plus bas possibles et maintenir la concurrence qu’elles se font. En conséquence, les cartes sont redistribuées entre les régions.

Ainsi sur 10 ans, la Corse, les DOM-TOM et la Provence-Alpes-Côte d’Azur obtiennent la 1ère place. Sur 15 ans, elle est occupée par la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand-Est, les Hauts-de-France, l’Ile-de-France et la Normandie. Ces 3 dernières régions proposent également les taux les plus bas sur 20 ans, accompagnées de l’Occitanie, qui est seule en tête sur 25 ans.

Les taux les plus élevés se retrouvent, quant à eux, dans le Grand-Est, la Normandie et l’Occitanie sur 10 ans, l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Occitanie sur 15 ans, et la Corse sur 20 et 25 ans.

 

Régions : les taux les plus bas  

Avec 0,77%, la Corse, les DOM-TOM et la Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les mieux disantes sur 10 ans.  Sur 15 ans, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand-Est, les Hauts de France et l’Ile-de-France affichent 1,05%. Ces mêmes régions (à l’exception de la Bourgogne-Franche-Comté et du Grand-Est, proposent avec l’Occitanie 1,25% sur 20 ans. Cette dernière fait d’ailleurs la course seule en tête sur 25 ans avec 1,30%.

 

Régions : les taux les plus hauts

Le Grand-Est, la Normandie et l’Occitanie, proposant pourtant des taux très attractifs sur les durées intermédiaires, affichent le taux le plus élevé sur 10 ans avec 0,95%. Sur 15 ans, ce sont l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Occitanie les régions au taux le moins attractifs avec 1,20%. Sur les durées longues (20 et 25 ans), la Corse retrouve la queue du peloton avec respectivement 1,92% et 2,24%.

 

plan du site mentions légales haut de la page